Fourbi #4 sur les rails.

Hey, ho le populo !

Après des mois passés à fermer son clapet, Fourbi, le fanzine qui fait écrire celles et ceux qui n’aiment pas le salariat, revient bientôt avec un numéro spécial bouffe. Ça causera bidoche, abattoir et lasagnes, car comme le disait ce bon vieux Kropotkine :

« Du pain, il faut du Pain à la Révolution ! »

En guise d’apéro, en attendant que le vin nouveau soit tiré, vous pouvez aller grignoter les précédentes cuvées sur la page créée à cet effet (sur la barre de navigation là, au-dessus de ce billet, tu cliques tout bêtement sur le mot Fourbi). Prosit camarades !

fourbi4

Et j’en profite donc par la même occasion pour effectuer mon énième retour bloguesque pasque ça fait une paye que j’ai re-envie de parler de ce qui me permet de tenir en vie depuis toutes ces années (les cheveux blancs sont en train de gagner la bataille, et bientôt la guerre, sur les cheveux noirs de mon crâne), à savoir les groupes qui jouent très fort au fond des caves et les auteurs qui écrivent ou dessinent très fort aussi dans leurs grottes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s